franck cortot

Paysages d'hiver

Quelques photos pour marquer l'arrivée de la neige     

aucun commentaire - aucun rétrolien

Enfin l'hiver!

Retrouvant petit à petit l'usage de mon pied! je me permets une "mini" sortie avec en main mon fidèle Powershot s80.

Quelques paysages d'hiver...












@ bientôt!

4 commentaires - aucun rétrolien

Les principaux programmes

Loin d'avoir la prétention de donner des cours de photo, il me paraissait intéréssant de proposer (après quelques demandes aussi!) une approche de la photographie le plus simplement possible.

Dans cette première partie donc c'est la présentation de quelques programmes que l'on trouve sur la plupart des appareils (argentiques et numériques). Car "bien" photographier c'est aussi connaître les possibilités de son appareil et d'utiliser toutes les fonctions à notre disposition.

Le document est sous forme Pdf que vous pouvez télécharger librement ici

N'hésitez pas à me donner votre avis!

Bonnes photos!

4 commentaires - aucun rétrolien

Les statues de mon frère !

Moi c'est la photo, mon frère la sculpture ! vous voulez voir ? 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Les statues de mon frère

Depuis le temps que je poussais mon "p'tit" frère à me laisser présenter ses oeuvres, c'est aujourd'hui chose faite.

Ce n'est qu'une toute petite partie de son art basé sur le travail du bois de récupération surtout celui venant des eaux qui possède une légèreté particulière.

Mon frère sculpte donc ces statues (une quinzaine de cm) qui me rappellent un peu celles de l'île de Pâques, avec une rapidité déconcertante.... Moins d'une heure pour un travail de ce genre, je suis assez surpris du résultat.

Il a déjà réalisé quelques expositions ici et là et vendu un certain nombre de sa production. C'est un dilemne pour lui, partagé entre sa discrétion, sa liberté de créer et son désire de se faire connaître un peu. C'est là que j'interviens !

Hormis les statues et quelques couteaux, mon frère fabrique également des instruments de musique (qui fonctionnent!), toujours avec ce soucis d'utiliser des matériaux de récupération.

Il entre dans ce que l'on appelle la "lutherie sauvage" : des instruments uniques qui sortent des conventions. Il a d'ailleurs refusé à plusieurs reprises de les vendre, trop intimes et si difficiles de s'en séparer...

Place à quelques unes de ses oeuvres :











Si ce travail vous intéresse et que vous souhaitez contacter "l'artiste", envoyez moi un petit mot que je me ferai une joie de lui transmettre!

4 commentaires - aucun rétrolien

Powershot G7 Le test

Le nouveau compact de luxe signé par Canon 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Powershot G7

Un week end avec le Powershot G7!!

Dommage que je ne puisse pas sortir!

Mon copain de sorties "macro" a franchi le pas pour remplacer son excellent Powershot A95 (5 méga) par le nouveau venu de la gamme le Powershot G7 (10 méga).

La course aux pixels ne sert à rien si on ne sait pas maîtriser la bête!, car le G7 est vraiment un "killer".....

Je n'ai pas la prétention de vous réaliser un test "technique" par excellence, juste une approche et quelques vues comparatives avec mon Powershot S80 (un vieux!).

Vous trouverez à la fin de cet article de nombreux liens pour vous donner l'envie de craquer vous aussi.

Présentation

 

  

 

On le trouve sur le net entre 450 et 500 euros actuellement. On est pas loin du prix d'un reflex "amateur", donc il est nécessaire de bien cibler ses besoins avant de se lancer.

Dans le cas présent mon ami recherchait en priorité la compacité/légèreté pour les longues randonnées en haute montagne, une position "macro" et la stabilisation.

Les caractéristiques principales

En essayant de ne pas rentrer trop dans les détails!

Capteur : CCD 1/1.8 pouces de 10.4 méga pixels.

Objectif : 7.4mm à 44.4 mm (zoom X6) F2.8 à F4.8 (ouverture minimale f8) équivalent en argentique à un 35-210mm. Zoom numérique jusqu'à X24. Macro à 1cm.

Viseur avec correction dioptrique.

Ecran : LCD TFT de 2.5 pouces de 207 000 pixels.

Autofocus : Détection automatique sur 9 zones, détection de visages, détection sur une zone sélectionnable.

Vitesse de 15s à 1/2500.

Stabilisation : 3 positions.

Iso : auto, Hi (auto>400 iso), de 80 à 1600, 3200 en mode scènes.

Mesure de la lumière : évaluative, prédominence centrale, spot (sur collimateur au choix).

Correction d'exposition : de -2 à +2 par 1/3.

Filtre Nd : réduit l'intensité lumineuse (pour des effets de poses lentes en plein jour).

Balance des blancs : auto, lumière du jour, nuageux, tungstène, fluo (2), flash, sous marin, personnalisé.

Flash : intégré avec nombreuses possibilités + grif pour flash externe (pour 220ex, 430ex 580ex)

Les modes : Auto, P (programme), Av (ouverture), Tv (vitesse), M (manuel), Personnalisé (c1,c2), assemblage, vidéo.

Les modes "scènes" : portrait, paysage, nocturne, sport, nuit, enfants et animaux, intérieur, feuillages, neige, plage, feu d'artifice, aquarium, sous-marin, iso 3200, mes couleurs, permuter couleurs... ouf!

Format : JPEG, AVI, Wave... Pas de Raw!

Support : Sd/Sdhc/Mmc.

Batterie : NB-2LH, autonomie annoncée : 220 photos avec écran allumé. (en phase de test avec visualisation à chaque cliché... 120 à 150 photos!).

Poids sans pile : 320g.

Dimensions : 10.6cm X 7.2 X 4.2.

 

Prise en main

Le premier constat est que l'appareil rassure au niveau du boîtier (métal), donc un peu plus lourd aussi. Les touches et molettes sont fermes : pas de risques de changer de paramètres involontairement : bien vu! (à la différence de mon S80).

L'écran est superbe (à protéger impérativement dès l'ouverture du colis!!! -film ou visière type delkin). La mise sous tension est immédiate, la mise au point : rapide même en faible lumière.

Le seul point qui me dérange (et se n'est pas le moindre!) c'est la prise en main. Il n'est pas fait pour les grandes mains et malgré le très léger bossage et le liseret caoutchouté, j'ai pour ma part beaucoup de difficulté pour le tenir.

 

Fonctions

Le manuel faisant 168 pages je ne vais pas entrer dans les détails!

Je retrouve l'essentiel des commandes de mon S80. Malrgé un nombre important de fonctions, il est facile de naviguer dans les menus et d'ajuster rapidement ses réglages de prise de vue. La molette arrière que l'on retrouve sur les reflex de la marque est forte utile.... Moi je ne peux plus m'en passer!

Le G7 possède maintenant une molette supplémentaire, celle du choix des Iso. C'est une disposition que je trouve astucieuse et bien plus sécurisante que sur mon appareil actuel où il était assez facile de changer involontairement les iso (malgré le rappel à l'écran).

Comme sur ce modèle, le G7 offre la possibilité de réglages personnalisés (noté c1 et c2). Ils sont très simples à mettre en oeuvre et tous les réglages sont autorisés. Vous n'aurez qu'à choisir de tourner la molette des Iso!

Ainsi pour ma part je réserve sur le mien le mode "C" (1 seulement!) pour la photo en N&B. Il est réglé à 50 iso, en lumière du jour, en mesure "prédominence centrale", avec une correction de -1/3 et bien sûr en N&B.

Sur le G7 j'avais fais le choix d'un mode n&b aussi et un mode dédié à la macro. A  chaque mise sous tension vos réglages sont conservés tout en ayant "la main" pour affiner votre prise de vue.

Pour continuer sur la Macro, c'est vrai que l'apport du compact numérique est très important dans la conservation d'une grande zone de netteté même à f2.8 (impossible avec un reflex).

Sur mon s80 la distance minimale permet déjà de réaliser d'excellentes photos (toutes celles de ma rubrique macro par exemple). Le mode "macro numérique" permet également d'agrandir artificiellement les pixels pour dépasser le rapport 1:1 sans problèmes. Il convient tout de même de ne pas trop forcer sur le zoom car les pixels du 8 méga finissent par se voir un peu!

Sur le G7, pas de mode "macro numérique" dédié (comme le prétendent encore de nombreuses fiches techniques sur le net). Il y a bien la touche macro "fleur", qui permet à l'appareil de rester sur la mise au point la plus proche. On arrive ainsi à 1cm, même à toucher la lentille frontale.

L'astuce en fait se situe dans le menu principal et la 1ère ligne intitulée "zoom numérique". Ici on peut choisir X1.4 ou X2.3. De là il est possible d'enregister un rapport de grandissement dans c1 ou c2 et faire toutes ses photos en "macro numérique".

La détection est très sensible même en faible lumière. L'utilisation du zoom optique est possible, mais cela vous oblige à reculer un peu en agrandissant moins au final.

Si ces possibilités promettent une approche très fine de la macro (avec le regret pour certains d'un écran non orientable), le G7 possède une arme redoutable : la stabilisation optique !

Par expérience il est courant en macro de tomber à des vitesses très faibles en voulant rester aussi à l'iso le mons bruité. Un manque de soleil, un sous bois et c'est à moins de 1/50 que vous travaillez.

Pied obligatoire ou stabilisation! Pour mes tests j'ai pu descendre au 1/20 ième à f2.8 (1/10 quelques échecs!) et obtenir des clichés nets... A main levée. Le top!

 

Quelques exemples

Le G7 est réglé en mode Av, lumière du jour, mesure "prédominence centrale", correction -1/3, mise au point avec le collimateur centrale, mode stabilisé.

S'agissant d'un blog, même photo, je suis obligé de compresser mes images. Le poids final est de l'ordre de 100ko.

Les deux premières les valeurs d'ouverture extrêmes (f2.8 et f8). les autres sont toutes à f2.8.


 

 

 

 

 

 

 

Voici une photo prise dans les même condition avec le s80

 

Le premier constat est que le niveau de bruit apparaît bien dès 80 iso mais il est très bien contenu jusqu'à 400 iso. Là on franchit un palier, le bruit reste doux et il est en progrès par rapport à mon très vieux s80 (1an!). On peut dire que le 800 iso du g7 est comparable à mon 400 iso du s80.

Le 800 iso reste accessible pour des situation délicates (mais à quoi bon trop monter en iso lorsque le stabilisateur est là!), comme les spectacles où la lumière est parfois faible. Même chose pour le 1600 iso (bruit très visible néanmoins). Quant au mode 3200, c'est bien dommage qu'il ne soit accessible que dans un mode scène, car l'effet en n&b peut être pas mal du tout. Dans ce cas il faut donc avoir recours à un logiciel pour la conversion en n&b.


Le mode 3200 utilise une faible résolution (1600X1200) se qui permet de sauver l'image! 

 

Dans les cas extrêmes donc il faudra se résoudre à utiliser des logiciels qui vont réduire le bruit. Pour ma part j'utilise parfois pour mes concerts "Noiseware". Un "free" en anglais qui n'a que des qualités. 

 

Comme toujours il faut tester les possibilités de son appareil pour optimiser ses qualités suivant les conditions de prise de vue et le type de sujet.

Pour le reste, j'ai testé la détection de visage. Auparavant et pour le constater régulièrement sur le mien, la mise au point sur des sujets excentrés était parfois difficile. Aujourd'hui le G7 et d'autres marques aussi utilisent la détection de visage. Efficace : nul doute! et rapide aussi (même si de très près le système montre ses limites).

D'autres fonctions sont à très utiles également :

La fonction quadrillage qui permet d'avoir l'horizon toujours bien droit. A cela on peut ajouter le guide 3 : 2. Ce sont deux bandes noires en haut et en bas qui reproduisent le format originale en 24X36mm. Cela permet de cadrer en pensant, dès le prise de vue, à ce que sera la photo lors de son développement..... recadrée et retaillée par les laboratoires.

J'ai retenu également la visualisation directe, après la prise de vue, de l'image et de sa partie agrandie où la mise au point a été faite. Très utile en macro ou la netteté n'est pas toujours facile à determiner. Cela évite de passer en mode lecture et d'agrandir l'image avec la touche zoom. C'est un gain de temps indéniable pour continuer à photographier rapidement.

Pour poursuivre

Quelques liens

Télécharger le manuel d'utilisation sur le site de Canon Canada ici

Les caractéristiques complètes sur le site de Canon France      ici

Un très bon test sur Dpreview.com avec de nombreux clichés   ici

Un comparateur d'appareils sur : numeriques.com                   ici

En Résumé

Les -  La prise en main !!!

           L'autonomie relativement faible (pas de pile AA).

           Le bruit un poil visible à 400 iso.

           35mm et non 28mm dommage!

          

Les + Superbe qualité de fabrication et navigation aisée.

           Qualité des images exploitables jusquà 800 iso, 1600 et 3200 à réserver pour certains sujets.

           Nombreuses fonctions d'optimisation et c1, c2 pour les enregistrer.

           Des possibilités en macro réelles (l'écran orientable en moins).


Bonnes photos!

3 commentaires - aucun rétrolien

Disney

Je laisse un peu de mon espace virtuel à "ma grande" qui a récement réalisée son rêve d'enfant.... Il n'y a pas d'âge n'est ce pas???
Pour la visite, c'est simple : il suffit de cliquer sur la porte magique ! 

aucun commentaire - aucun rétrolien

Disney

Vous avez ouvert la porte?!!!!
Vous entrez donc dans le monde merveilleux de walt disney (comme dans la pub!), un petit reportage photographique que j'apprécie particulièrement.

L'ensemble des photos est réalisé par ma fille (je le rappelle!) avec le powershot A400, un "petit" 3.2 méga! Comme quoi ce n'est pas l'appareil qui compte mais bien l'oeil du photographe...(bien formée cette petite!)

Il était une fois disneyland Paris...au mois de décembre...

Voici mon château! oh pardon!!!celui de la Belle au bois dormant...

Dès les tous premiers instants, j'ai rajeuni de 20 ans!!! Mes yeux étaient étincellants de magie et d'émerveillement.

Je me promenais en mémorisant le plus possible de détails. Ce week end restera gravré pour de nombreuses années...jusqu'à ce que je retourne voir mickey.


Maintenant à vous d'ouvrir grand vos yeux....



Grand, trés grand sapin!!!

Les boutiques et restaurants...

 Cowboy ou pirates???

Voici le space Mountain, je déconseille aprés le petit déjeuner.



Bienvenue dans le labyrinthe d 'Alice au pays des merveilles... 

La sortie n'est pas facile à trouver.

Et maintenant quelques personnages bien connus...

































5 commentaires - aucun rétrolien

Bonne année!

En cette année 2007 quoi de mieux pour bien débuter qu'une belle entorse et une immobilisation pour 1 semaine!!!!! (pour commencer).

Pas de sport extrême, ni de course effrénée pour la préparation des soldes..... Juste un banal accident de marche!

Me voilà donc contraint et forcé de rester enfermé sans pouvoir user de mon déclencheur....

Tiens je vais photographier mon chat !!

Pas de flash!!!





 

A toutes et tous je vous souhaite une excellente année 2007

@ très bientôt pour de nouvelles aventures photographiques!

5 commentaires - aucun rétrolien